Recensement

Le recensement est une démarche obligatoire.

Recensement de la population

Dannemarie compte 2298 habitants en 2019.

Le dernier recensement de la population dannemarienne a eu lieu en 2020. Il a lieu tous les 5 ans.

Recensement citoyen

Toute personne (garçon ou fille) de nationalité française doit se faire recenser entre la date de ses 16 ans et la fin du 3ème mois suivant.

A l’issue de cette démarche, une attestation de recensement est délivrée par la mairie. Attention, aucun duplicata ne sera fourni !

Si un jeune ne se fait pas recenser, l’intéressé est en irrégularité. Il ne peut notamment pas passer les concours et les examens d’Etat (par exemple, le baccalauréat). Il ne peut pas non plus être convoqué à la Journée Défense et Citoyenneté (JDC). Il lui faudra donc régulariser sa situation, à tout moment et avant l’âge de 25 ans.

Le recensement permet à l’administration de vous inscrire automatiquement sur les listes électorales à 18 ans. Vous pourrez ainsi voter et obtenir votre carte électorale automatiquement pour l’élection qui suit vos 18 ans.

Pièces à fournir :

  • Carte Nationale d’Identité
  • Livret de famille

Le Service National Universel

SNULe Service national universel (SNU) est un projet d’émancipation de la jeunesse, complémentaire de l’instruction obligatoire. Sa mise en œuvre poursuit les objectifs suivants :

  • la transmission d’un socle républicain,
  • le renforcement de la cohésion nationale – qui s’appuie sur l’expérience de la mixité sociale et territoriale comme sur la valorisation des territoires –,
  • le développement d’une culture de l’engagement et l’accompagnement de l’insertion sociale et professionnelle.

Au terme de son extension à l’ensemble d’une classe d’âge, le SNU remplacera  la Journée Défense et Citoyenneté (JDC).

Le Service national universel s’adresse à tous les jeunes de 15 à 17 ans pour une société de l’engagement, et s’articule en trois étapes clés :

  1. un séjour de cohésion de deux semaines visant à transmettre un socle républicain fondé sur la vie collective, la responsabilité et l’esprit de défense. Ce séjour est réalisé en hébergement collectif, dans un département autre que celui de résidence du volontaire. Au cours de ce séjour, les jeunes volontaires participent à des activités collectives variées et bénéficient de bilans individuels (illettrisme, compétences notamment numériques) ;
  2. une mission d’intérêt général visant à développer une culture de l’engagement et à favoriser l’insertion des jeunes dans la société. Fondées sur des modalités de réalisation variées, 84 heures effectuées sur une période courte ou répartie tout au long de l’année, ces missions placent les jeunes en situation de rendre un service à la Nation. Au cours de cette mission d’intérêt général, en fonction de leur situation, les volontaires peuvent également être accompagnés dans la construction de leur projet personnel et professionnel ;
  3. la possibilité d’un engagement volontaire d’au moins 3 mois, visant à permettre à ceux qui le souhaitent de s’engager de façon plus pérenne et personnelle pour le bien commun. Cet engagement s’articule principalement autour des formes de volontariat existantes : service civique, réserves opérationnelles des Armées et de la gendarmerie nationale, sapeurs-pompiers volontaires, service volontaire européen, etc. Cet engagement volontaire peut être réalisé entre 16 et 30 ans.

Rechercher sur le site

Episode de fortes chaleurs : sécheresse et registre des personnes vulnérablesPlus d'infos ici